04 74 70 11 89 adml@adml.fr

COVID-19: ADML reste mobilisé pour vous apporter des solutions dans vos projets de déménagement

demenager en periode de deconfinement

Alors que la vie reprend son cours, en cette période de déconfinement, les déménagements peuvent reprendre sous certaines conditions.

En France, l’état d’urgence sanitaire sera levé le 10 juillet 2020 et suivi d’un période de transition de 4 mois. En attendant, les déménagements post-crise Covid-19 sont autorisés, mais encadrés par différentes mesures de sécurité. A savoir, que ces règles préventives ne sont pas les mêmes pour tous. Elles varient selon les départements classés en rouge ou vert, la distance parcourue pour le déménagement et le nombre de personnes autorisés à se rassembler. Dans ce contexte, il vaut mieux connaître les règles à suivre pour déménager durant cette période de déconfinement afin d’éviter les mauvaises surprises ou des contraventions.

Peut-on faire appel à des professionnels comme ADML Déménagements ?

Si pendant le confinement, le secteur du déménagement a été suspendu, hormis pour les déménagements qui ne pouvaient être reportés, pendant cette période de déconfinement, les professionnels sont autorisés à exercer leur activité. Et selon les informations transmises par la Chambre syndicale du déménagement, ils ne sont pas soumis à la règle des 100 kilomètres. En revanche, les déménageurs ne peuvent pas être plus de deux par camion et doivent porter des masques de protection. Aussi, au moment du déménagement, le foyer ne devra être représenté que par une seule personne.

D’autres précautions sont appliquées pour déménager post crise covid-19. Parmi elles, les professionnels du déménagement utilisent masques, gants, gel hydroalcoolique ainsi qu’une visière de protection au cours de leur intervention. Chaque matin, les collaborateurs prennent leur température, les camions sont désinfectés plusieurs fois par jour… Les professionnels s’adaptent au mieux pour éviter la contamination des collaborateurs et la transmission du virus.

Les règles à suivre pour les particuliers

Au fil des semaines, les règles pour les particuliers s’assouplissent. Au moment du déconfinement, le 11 mai dernier, les déménagements dans un rayon de plus de 100 kilomètres à vol d’oiseau devaient être justifiés par une attestation affirmant que le déménagement ne pouvait être reporté. A présent et ce depuis le 2 juin, les déplacements au-delà des 100 kilomètres sont autorisés, les déménagements lointains du domicile initial ne nécessitent donc plus de justificatif.

En revanche, l’assouplissement des mesures le 2 juin dernier, n’a pas levé l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes. Il faut donc le jour J, respecter le nombre limite de personnes. Et bien entendu, les gestes barrières, les distances de sécurité et le port du masque doivent être respectés autant que possible pendant l’opération. Ces mesures sont difficilement applicables et peuvent gêner l’efficacité du déménagement, ce pourquoi, il peut-être judicieux d’attendre quelques semaines supplémentaires si cela est possible.

Les départements rouges

Selon les derniers indicateurs, très peu de départements en France sont encore classés rouge, en lien avec l’impact du coronavirus sur le territoire. L’évolution est positive depuis le déconfinement et de plus en plus de territoire sont passés vert. Cela dit, dans le cas précis où il s’agit d’un déménagement impérieux dans un département encore classé rouge, il faudra respecter plusieurs mesures de sécurité.

Dans un premier temps, les particuliers devront contacter les autorités locales (gendarmerie ou police) pour prévenir du déménagement et vérifier si des restrictions sont appliquées par le maire. Par la suite, Il faudra remplir une attestation de déplacement dérogatoire et rédiger à la main une attestation sur l’honneur pour justifier l’impossibilité de reporter le déménagement. Enfin, il faudra être muni des justificatifs prouvant le cas de force majeur (contrat de location, préavis de départ du logement, fin de bail), ainsi que les pièces d’identités du foyer.

Déménager ou repousser, telle est la question

Selon une étude de l’Opinion Way – L’Officiel du déménagement : 58 % des personnes souhaitant déménager en 2020 ont repoussé ou abandonné leur projet en lien à cause du coronavirus. Majoritairement, il s’agit de report du projet de déménagement et si la question se pose encore pour d’autres, l’évolution positive du Covid-19 peut avoir un effet rassurant et relancer les envies de déménagement.

Ainsi, actuellement et dans les semaines à venir, il faudra sûrement faire preuve d’indulgence avec les entreprises spécialisées. Certains professionnels croulent sous les demandes et il peut être difficile d’obtenir une place dans les délais prévus initialement. Mieux vaut donc réserver à l’avance et s’organiser au plus tôt.

Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share